Erwan De Wilde, Lola Tregret, Eric Lagrange, Sébastien Guyon, Nolwenn Poncet et Pacôme Sancho (de gauche à droite) préparent les cinquante ans du club, en juin prochain.
Erwan De Wilde, Lola Tregret, Eric Lagrange, Sébastien Guyon, Nolwenn Poncet et Pacôme Sancho (de gauche à droite) préparent les cinquante ans du club, en juin prochain.
© Photo NR, Alexandre Métivier

Créé par Robert Bébien et Marcel Mordret en 1973, le club a cinquante ans et prévoit une journée de fête, le 22 juin 2024, autour du stade Pierre-Albaladejo. Exposition, tournoi avec licenciés actuels et passés et convivialité sont au programme.

Les albums et les photos un peu jaunies qui racontent les premières années et remplissent les cases plastifiées sont soigneusement classés par année. « On a assez peu de photos de jeu, c’est beaucoup avant ou après les matchs. C’est la fille de Robert Bébien qui nous a prêté tout ça », glisse Éric Lagrange, le président de l’US Joué Rugby (USJR) depuis deux ans.

Dans les albums, des photos des premières années.
Dans les albums, des photos des premières années.
© Photo NR, Alexandre Métivier

Il a tout connu dans un club qu’il a rejoint pour la première fois en 1990. « J’ai été joueur, entraîneur, manager, vice-président et maintenant président », liste celui qui se définit, comme beaucoup ici, « comme un gamin de Robert. C’était notre papa à tous, il aimait nous appeler ses gamins », se souvient-il avec tendresse à propos de l’ancien président, disparu fin 2021. Fondateur du club aux côtés de Marcel Mordret, Robert Bébien en a été le président emblématique, de 1974 à 1994. Un challenge porte d’ailleurs son nom depuis plus de vingt ans.

Au stade Albaladejo depuis 1988

Après un premier match officiel disputé en septembre 1973, la création d’une école de rugby suit rapidement, en 1976. Et après quinze premières années à Jean-Bouin, l’USJR déménage quelques centaines de mètres plus au sud. Le stade Pierre-Albaladejo est ainsi inauguré en 1988, en présence de l’ancien international aux trente sélections avec le quinze de France.

Le stade qu’occupe actuellement l’USJR est situé route de Monts.
Le stade qu’occupe actuellement l’USJR est situé route de Monts.
© Photo NR, Alexandre Métivier

« Robert Bébien avait une maison au niveau de Dax. Pierre Albaladejo est originaire de là-bas et c’est ainsi que ça s’est fait », reprend Éric Lagrange, qui doit inviter l’ancien rugbyman à venir célébrer les cinquante du club, le 22 juin prochain. « On a prévu une exposition de photos qui retracent les grands moments depuis 1973. On a ces albums de la famille Bébien, des anciens nous ont aussi envoyé des photos. L’objectif est que le panneau avec les photos reste ensuite dans notre club house qu’on vient de refaire », ajoute le président.

« Un club familial »

La suite des festivités passera par un tournoi mêlant actuels et anciens joueurs ou joueuses du club, sur les terrains d’Albaladejo. Mais pas que. « C’est ouvert à tout le monde. L’objectif est de mélanger licenciés et non licenciés. Les inscriptions se feront sur place », précise-t-on au club. Un vin d’honneur, avec remise de prix et discours officiels, précédera le dernier temps fort de la journée : un repas sur réservation ouvert à 200 personnes et qui aura lieu juste à côté du stade, à la Borde.

« On essaye de rester un club familial, dans l’esprit qui était celui du départ. Beaucoup d’anciens joueurs gravitent encore autour du club et sont restés dans la région. On a commencé à lancer les invitations et les gens répondent présent », savoure Éric Lagrange.