Thomas Dourthe et Sonny Bellet entourent les douze heureuses élues.
Thomas Dourthe et Sonny Bellet entourent les douze heureuses élues.
© Photo Facebook USJR

Samedi 14 octobre, douze joueuses de l’équipe U18 de l’US Joué Rugby avaient été désignées comme ramasseuses de balle lors du quart de finale du mondial masculin entre l’Irlande et la Nouvelle-Zélande. Un souvenir inoubliable.

Samedi 14 octobre 2023, c’était le grand jour pour l’équipe de filles U18 de l’US Joué Rugby (USJR). Lors du quart de finale de la Coupe du monde de rugby, Irlande-Nouvelle Zélande, elles ont officié comme ramasseuses de balle.

Pour Thomas Dourthe, entraîneur des filles U18 de l’USJR, ce fut une journée mémorable, qui a commencé très tôt, puisque le bus qui a conduit les douze sélectionnées est parti à 8 h du matin de Joué-lès-Tours. Toute l’équipe a pu rendre visite au village de la Coupe du monde, place de la Concorde avant le rendez-vous à 18 h au Stade de France. Les filles avaient un vestiaire réservé dans lequel les tenues les attendaient.

> À LIRE AUSSI. Hipolyte, de Langeais, a défilé au Stade de France devant 80.000 spectateurs

Briefing, repérage, plateau-repas, tout était organisé et chronométré, enfin presque… « Alors que ce n’était pas prévu, les Jocondiennes ont dû également commencer leur mission pendant l’échauffement », ajoute Thomas Dourthe.

Quelques checks ou clins d’œil

Sacha Gaillard, une des douze heureuses élues, n’hésite pas à parler de « meilleure soirée de ma vie. Le bruit, l’ambiance de folie des 80.000 spectateurs, avec un public irlandais très important, donne des frissons », raconte-t-elle.

Petit regret quand même de ne pas avoir pu échanger avec les joueurs internationaux, mais c’était interdit par le règlement qui impose une neutralité. « On a quand même eu droit à quelques checks ou clins d’œil », ajoute Sacha.

En plus de souvenirs plein la tête, chaque joueuse rapporte comme une précieuse relique l’équipement de la ramasseuse : k-way, tee-shirt, short, chaussettes et une serviette. Et en prime pour le club : un ballon de la Coupe du monde.